• Durée : 1h 25

    Disponible en bluray et dvd.

    Stand by Me de Rob Reiner (1987)

     

    Note : 18/ 20

     

    Stand by me qu’on peut traduire en français compte sur moi qui est le nom canadien et belge du film est sorti en 1987 et réalisé par l’acteur, réalisateur et producteur Rob Reiner. Il est connu pour avoir réalisé des films comme Quand Harry rencontre Sally, Misery, Des hommes d’honneur. Ce film Américain très touchant est une adaptation d’une nouvelle de Stephen King intitulée le corps (the body).  Il raconte l’étrange aventure de 4 jeunes garçons aux vies bien compliquées, mais qui grâce à leur amitié affrontent ce voyage et leurs problèmes avec joie et détermination. L’acteur Wil Wheaton incarne le personnage principal Gordie Lachance. River Phoenix le frère aîné de Joaquin Phoenix qu’on a pu voir dans My own private Idaho ou a bout de course tient quand à lui le rôle de son ami proche Chris Chambers, l’acteur est mort à l’âge de 23 ans d’une overdose. Corey Feldman est ici Teddy Duchamp, cet enfant star à l’époque a joué dans des films comme les goonies, génération perdue et ses suites, les gremlins et même vendredi 13. Le dernier de la bande est Vern Tessio, il est incarné par Jerry O’connell qu’on voit dans de multiples séries notamment sliders et petits films comme Joe’s Apartment. Le célèbre Kiefer Sutherland encore très jeune joue cette fois si le chef d’une bande de voyous, nommé Ace Merril, il est un peu le méchant principal du film. Ce rôle ressemble vraiment à celui qu’il tiendra environ un an plus tard dans le film génération perdue.


    Au cour de l’été 59, dans l’Oregon, 4 garçons d’une douzaine d’années en vacances vont partir à la recherche du corps d’un autre jeune du coin après avoir appris par hasard du grand frère de Vern lors d’une conversation privée qu’il s’était fait percuté par un train. Ne sachant pas quoi faire, ils vont donc très vite décider face à cette nouvelle de remonter sur plusieurs kilomètres la voie ferrée jusqu'à la forêt de Castle Rock. Ils veulent trouver en premier le corps face à la bande de voyou dont fait parti le frère de Vern. Gordie, Chris, Teddy et Vern, vont profiter de ce voyage pour apprendre à grandir et partager leurs craintes et leurs souffrances.



    Je vous parle donc ici encore d’un film des années 80, il parle de la jeunesse, du passage de l’enfance à l’adolescence, de comment un jeune garçon se débrouille dans un climat familial difficile et surtout de ce qu’apporte a chacun l’amitié. Bien qu’il s’agisse d’une adaptation d’une nouvelle donc une histoire assez courte et que le scénario puisse paraître assez simpliste a première vue, ce film parvient à nous projeter dans un monde a part, nous nous sentons à l’aise au coté de cette bande d’amis curieux et qui en partant découvrir un corps affrontent les difficultés de leur vie. Il y a un parfait mélange de sérieux avec le coté humoristique des réactions de plusieurs jeunes garçons seuls dans la nature. Ce film apporte une certaine philosophie et zenitude à celui qui le regarde et je pense que tout le public de n’importe quel âge pourra s’identifier aux personnages. Ils ont tous connus des drames, la perte d’un frère, des parents absents ou violents, et même un frère qui nous terrorise, tout cela peut avoir touché n’importe quelle personne dans sa jeunesse. Ici on voit que ce voyage va être bien plus pour eux qu’une simple découverte d’un mort, mais un voyage ou l’entraide est primordiale quand ils se sentent mal auprès de leur famille, il reste leurs amis. Ils vont chacun agir selon leurs traumatismes, éducations, on aura même des flashbacks de leur passé, surtout du héro Gordie Lachance. On va apprendre à les connaître et c’est ca qui va nous permettre de nous identifier à eux car ils sont tous eux-mêmes avec leurs bons et mauvais cotés. La personnalité de ces 4 garçons et leur vie est tout l’intérêt du film, puisque le narrateur dans le film est Gordie Lachance plus vieux. Il nous parle de ce voyage comme un moment magique et douloureux à la fois. Ces jeunes influençables peuvent décider du chemin de leur vie, si ils prendront le bon ou mauvais coté. Question décors on trouve les coins reculés de l’Amérique, avec une petite ville et campagne tranquille, le film devant se passer dans l’Oregon donc dans le sud ouest de l’Amérique. Beaucoup de forêts, il semble faire chaud. On visite en même temps qu’eux puisqu’ils remontent la voix ferrée. Les coins sont beaux, j’ai beaucoup aimé les décors de ce film, on s’y croyait. Leur cabane dans un arbre étant quelque chose dont tous les gens ont rêvé quand ils étaient jeunes. En plus d’un bon scénario, de bons dialogues et doublages, la musique colle parfaitement à l’univers du film, c’est un point essentiel. Il y a comme dans de nombreux films une partie soundtrack et une partie score composée par Jack Nitzsche qui a fait les bandes originales de l’exorciste, vol au dessus d’un nid de coucou ou encore starman. Ici le score n’est qu’une longue chanson calme faîte majoritairement au synthé et qui reprend la mélodie de la chanson stand by me présente dans la soundtrack de Ben E.King. Les autres chansons sont des classiques des années 50, on se situe parfaitement dans l’époque avec une bande originale que j’apprécie beaucoup pour son entrain, que de très beaux morceaux.



    Je vous propose donc aujourd’hui ce film qui est un vrai coup de cœur d’enfance ! Je ne suis pas la seule de mon entourage à l’apprécier particulièrement et c’est pour ca que j’insiste sur le fait qu’il peut toucher tout genre de public, il y a un mélange du rêve d’enfance avec la découverte du monde adulte et de la maturité. Le message étant que l’amitié est une chose essentielle dans la vie et qu’elle peut aider n’importe qui à se sentir mieux. Je n’ai pas lu la nouvelle de Stephen King mais ce film fait partie de ses adaptations à l’écran préférées et je comprends pourquoi.

     

    Stand by Me de Rob Reiner (1987)

    Stand by Me de Rob Reiner (1987)

    Stand by Me de Rob Reiner (1987)

     

    Voici donc le thème principale de Stand by Me avec la chanson du même nom de Ben E.King ! Magnifique balade musicale !

     




    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique