• Splice de Vincenzo Natali (2010)

     

    Durée : 1h 47

    Disponible en bluray et DVD.

     

    Splice de Vincenzo Natali (2010)

     

    17/20

     

    Je vais parler de science fiction dans cet article avec le film franco-canadien Splice sorti en 2009. Il est réalisé par Vincenzo Natali, un cinéaste assez indépendant qui fut révélé surtout par le film Cube en 1997 qui bouleversa le genre de la science fiction. Il réalisa aussi des films comme Cypher ou Nothing qui ne remportèrent pas un franc succès pour cause de leur originalité trop prononcée et participa à Paris, je t'aime en 2006. Splice est une suite logique à la carrière de Vincenzo Natali étant d'ailleurs un projet sur lequel il a longtemps réfléchi. L'acteur principal, est Adrian Brody, dans le rôle du scientifique Clive Nicoli, grand acteur qu'on a pu voir dans le pianiste, King Kong ou récemment dans Lost identity. Du coté féminin on trouve l'actrice Sarah Polley en tant que Elsa Kast autre scientifique et petite amie de Clive qu'on a vu joué dans les aventures du baron de Munchhausen, l'armée des morts ou encore Mr.Nobody. Pour la musique on trouve le compositeur français Cyrille Aufort, un nouveau dans la composition de bande originale, ayant fait 4 films à l'heure actuelle, Hell, Splice, l'empire du milieu du sud et l'age de raison. Ce film de science fiction parle d'un sujet très actuel celui de l’hybride. De nos jours la science ne connaît plus de limites, avec l'évolution des connaissances sur les gênes et l'adn toute l'histoire de ce film paraîtrait presque réaliste. Ce film de science fiction s'accompagne très vite d'un coté angoissant et malsain qui va avec l'évolution de la créature mi humaine mi animal, le faisant balancer vers l'horreur sur beaucoup de points. Pour moi splice est un film aux nombreuses inspirations, tel que la mouche de David Cronenberg ou tout simplement Frankenstein, il oscille vraiment entre la science fiction et l'horreur avec toutes ses caractéristiques dérangeantes et perturbantes, quand une créature complètement anormal prend soudain trop de place dans votre vie. Cet hybride est d'ailleurs joué par la ravissante Française Delphine Chanéac qu'on a surtout connu pour ses petits rôles dans des téléfilms.

     

    Clive et Elsa sont deux grands scientifiques très reconnus, ils ont réussi à combiner l'ADN de plusieurs animaux et ont créé une nouvelle espèce d'hybride. Ils sont en couple dans la vie mais vouent à leur travail tout leur temps et leur passion. La compagnie qui finance leurs recherches va les stopper face au projet de combiner ADN animal et humain et les forcer à rester sur l'amélioration de leurs premiers hybrides pour en sortir une protéine très recherchée. L'envie étant trop forte, ils vont décider malgré tout de mélanger l'ADN de tous ces animaux avec de l'ADN humain et garder l'expérience secrète. Quelques temps plus tard, cet hybride grandissant très vite doit être sorti en urgence de l'utérus artificiel, c'est la qu'il pique Elsa par réflexe, qui fut prise aussitôt de convulsions. Cette créature étant considérée comme dangereuse, Elsa et Clive décident de la tuer mais c'est alors qu'ils découvrent que la première forme d'hybride était juste une sorte de cocon et que quelque chose en est sortie, la véritable créature. Il s'agit en fait d'une créature extraordinaire à la croissance et l'apprentissage hors du commun, possédant physiquement aussi bien des caractéristiques humaines que animales. Cette créature qu'on nomme Dren devient alors comme une enfant pour Elsa, bien que Clive se rende vite compte, que leur choix va entraîner beaucoup de conséquences.

     

    Personnellement j'ai adoré ce film, je l'ai trouvé exceptionnel, car d'un thème simple qui est celui des mutations génétiques et plus précisément ici les hybrides, donc des sujets abordés en science fiction assez souvent, le réalisateur a su donner une réelle profondeur au scénario. Si je devais décrire le film Splice en un mot je dirai qu'il est dérangeant, il nous impose un aspect psychologique très noir ou deux bons scientifiques travaillant innocemment dans la recherche médicale, décident de passer outre la morale et les règles pour créer quelque chose n'ayant pas le droit d'exister, un être mi animaux et mi humain. L'envie du scientifique étant plus forte que tout le reste, ce couple s'enferme à partir de ce moment là dans un secret bien trop lourd à porter où ils vont cultiver leur propre folie. Chacun des deux personnages est marqué par son passé, ils réagissent tous les deux à l’existence interdite de Dren de leur propre manière. Si chez Elsa, Dren est perçue comme une enfant qu'on aime et dont il faut prendre soin, chez Clive sous la méfiance se cache au final la fascination et l'attirance. Dren est représentée comme un péché mais en même temps une chose inestimable et précieuse car elle est complètement unique, et ses deux créateurs doivent à eux deux seulement porter toute la responsabilité. Leur couple est très vite en péril face à cet être qui ne devrait pas exister, surtout que si cette créature possède l'intelligence d'un humain, elle garde en elle une part animal et sauvage. Le scénario est entièrement reposé sur les 2 personnages principaux, et il est à ce moment la obligé que nous nous identifiions à eux, que nous rentrions dans leur esprit. Les personnages sont extrêmement bien travaillés, ce sont leurs réactions qui font avancer le scénario la plupart du temps, on se sent aussi isolé qu'eux dans ce secret inavouable. Un autre point essentiel est bien sur la créature, les effets spéciaux étant remarquable, l'incrustation dans les éléments parfaite, et le mi réel mi images de synthèses donne à cette créature une réelle identité. On y croit, on pense qu'elle existe quand on regarde ce film, que c'est possible. Sa personnalité est d'ailleurs très recherchée car elle éprouve des sentiments humains, souvent les pires d'ailleurs comme la jalousie mais est aussi dangereuse qu'un animal lorsqu'elle souhaite attaquer ou se défendre. Plus elle grandit, plus elle s'humanise bien que sous sa malice se cache un grand danger. Question décors, on trouve d'abord tout un contexte de laboratoire assez fournit et riche, puis l'évolution et le changement dans la maison de campagne isolée marque un tournent dans l'histoire. Le scénario prend de plus en plus un chemin négatif et perturbant, tout d'abord de la science fiction avec de simples recherches, puis un coté malsain avec les réactions extrêmes du couple envers Dren, la fin étant bien plus horrifique que le reste du film. La musique colle très bien à l'ambiance, avec un thème très doux et sombre principalement fait au piano et au violon qui revient plusieurs fois un peu transformé.

     

    On reconnaît dans cette histoire plusieurs mythes comme celui d'Oedipe notamment, si au final sous cette histoire d'hybride, se cache une profonde psychanalyse. Le réalisateur se permet tout, il nous fait voir des scènes presque traumatisantes, des choses hors morales qui réussissent à marquer le spectateur et à le faire se remettre en question. C'est un film auquel on pense longtemps après l'avoir vu. Et c'est sous un scénario fait pour mettre en œuvre la psychologie de ces personnages, que nos 3 acteurs principaux réussissent brillamment ce rôle. Avec sa qualité de réalisation et ses effets spéciaux complètement réels, Vincenzo Natali nous offre un excellent film de science fiction.

     

    Splice de Vincenzo Natali (2010)

    Splice de Vincenzo Natali (2010)

    Splice de Vincenzo Natali (2010)

     

    « Willard de Glen Morgan (2003)Jane Eyre de Cary Fukunaga (2012) »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :